Coup de coeur pour Bubu & La Lily

Coup de coeur pour Bubu & La Lily

Ce week-end était placé sous le signe du spectacle, puisque j’ai eu la chance d’assister au one woman show d’Elisabeth Buffet (de passage à Lyon samedi 25 janvier), ainsi qu’au match d’improvisation théâtrale Lyon-France organisé par la Ligue d’Improvisation Lyonnaise.

Elisabeth Buffet, dite Bubu, fût pour moi une révélation: la preuve que l’on peut être une femme et pratiquer l’humour grivois de façon fraîche et poétique! Elle fait partie de cette catégorie d’humoristes qui arrive à faire rire toutes les générations (les 2 retraitées du rang de derrière n’en ont d’ailleurs pas loupé une miette !). Energique, sexy, sensuelle, vulgaire mais tendre, elle est authentique et c’est ce qui la rend si attachante.

Dans ce spectacle elle nous fait partager sa vie, celle d’une quadragénaire versaillaise, célibataire et sans enfants, qui a un (léger) penchant pour la vodka et les hommes plus jeunes. Bubu accumule les peines de coeur mais ne se laisse pas abattre, elle tourne ses expériences ratées à son avantage, et elle est capable de tout. Pour preuve, le spectacle est ponctué de démonstrations de pole dance (elle s’est beaucoup entraînée, et c’est réussi!). Bref, Elisabeth Buffet se donne à fond pendant les 1h30 du show, enchainant anecdotes croustillantes, jeux de mots douteux et danse sur barre de strip-tease, sans nous laisser le temps de souffler. Tranche de rire garantie!

Elle sera de retour à Lyon le 4 novembre 2014, à la Bourse du Travail! Si vous voulez un avant-goût de son spectacle, c’est par ici…

 

Après cette soirée mémorable, la Ligue d’Improvisation Lyonnaise se devait de maintenir le niveau, et je n’ai pas été déçue!

Un match d’impro, késako? Du théâtre d’improvisation sur le modèle d’un match de hockey: deux équipes de 4 joueurs + 1 coach s’affrontent dans une arène appelée « patinoire », le temps de 2 manches, de 45 minutes chacune. Un arbitre aidé de deux assistants orchestre le match, distribue les bons et les mauvais points.

Présentation des joueurs, échauffement et hymne des équipes nous mettent dans l’ambiance, puis le match démarre…

L’arbitre tire au sort un bulletin et annonce le thème de la prochaine improvisation, sa nature (les deux équipes en même temps ou l’une après l’autre), le nombre de joueurs, la catégorie de l’improvisation (à la façon de…, en chanson, d’une manière…), et la durée (en général, de 1 à 10 minutes). Les joueurs ont droit à 20 secondes de réflexion puis se lancent… A la fin du temps imparti, l’arbitre distribue les points de pénalités pour les fautes commises (chacun a le droit de lui signifie son mécontentement par un lancer de pantoufle!), puis le public vote pour l’équipe qu’il a préféré. Un nouveau thème est lancé et ainsi de suite… L’équipe victorieuse est celle qui a accumulé le plus de points à la fin des deux manches.

C’est ainsi que j’ai pu me fendre la poire devant l’imitation d’un morse, une impro sur le thème « examen de routine » à la façon d’une chanson country, ou une dispute pour cause de retard de chantier à la manière d’un film de kung-fu (mémorable!). Vous l’aurez compris, ces comédiens sont des pros et s’adaptent avec beaucoup d’humour aux situations imposées.

Coup de coeur pour l’arbitre ultra-maniéré (ça fait partie du show!) et les musiciens au look kitsch à souhait !

Prochain match le dimanche 16 mars 2014 au Transbordeur: Lyon x Suisse

 

A savoir que vous pouvez trouver des troupes d’improvisation dans chaque grande ville: Troupe d’Improvisation Rennaise, Ligue d’Impro de Paris et bien d’autres …

 

Crédit photo AldoSperber

2 Comments

  1. julia · 28 janvier 2014 Répondre

    Je confirme que Bubu était au top à la salle Rameau! J’ai hate de voir par contre, un match d’impro, curieuse de ce que peut faire un lancer de chausson sur quelqu’un… tu crois qu’on peux ramener des charentaises?! ^^

    • Adeline · 28 janvier 2014 Répondre

      Les charentaises sont justement distribuées à l’entrée de la salle, chacun spectateur a droit à la sienne et se doit de l’envoyer dans la patinoire (sur l’arbitre !) quand ça lui chante! On a qu’a prendre nos places pour le prochain match !…

Laissez un commentaire